Tarif horaire d’un parqueteur en 2021

cout parqueteur
  • Twitter
  • Facebook
  • Pinterest

Recevoir des devis gratuits pour chiffrer votre projet

Vous avez besoin de poser ou rénover votre parquet ? Sachez que vous pouvez faire appel à un parqueteur qui se chargera de la pose de votre parquet, mais pas seulement ! Du choix du bois à la réparation en passant par la fabrication, ce professionnel qualifié connaît la préparation du sol et maîtrise les différents types de pose. Il travaille avec les particuliers et les professionnels, en rénovation, comme en neuf. Dans cet article, nous faisons le point sur le prix pour faire poser un parquet ou pour l’entretenir, le tarif horaire d’un parqueteur en 2021 et les diverses prestations de ce professionnel.

 

Les missions d’un parqueteur

La mission essentielle d’un parqueteur est comme son nom l’indique la pose de parquet. Il excelle dans ce domaine et intervient aussi bien pour la pose de parquet cloué, collé ou flottant. Ce professionnel s’occupe donc de la pose de parquet en bois massif, mais aussi de la pose de parquet en bois contrecollé, ou de la pose de parquet stratifié.

Il accomplit également d’autres missions complémentaires à cette activité principale. Un parqueteur s’occupe ainsi des phases préparatoires à la pose de parquet. De même, il effectue des missions d’entretien ou de pose d’autres revêtements à la demande. Vous pouvez donc le solliciter pour :

  • la préparation de la pose de votre parquet (dépose, préparation du support)
  • la pose de finitions : plinthes, quart-de-rond, barres de seuil
  • un ponçage
  • un vernissage, vitrification, huilage de parquet
  • une rénovation de parquet : rebouchage de trous et de fissures, remplacement de lames de parquet, décapage
  • la pose d’autres types de revêtement : moquette, sol plastique ou sol PVC.

 

Quelles compétences pour un parqueteur ?

Le parqueteur, qu’il ne faut pas confondre avec le menuisier, peut poser votre parquet à votre place, mais pas seulement !

Un artisan parqueteur dispose, certes, du savoir-faire et de la maîtrise des différents types de pose : pose clouée, pose collée, pose clipsée pour les parquets flottants, mais aussi l’esthétique de pose (pose à l’anglaise, à la française, alternée, à bâtons rompus ou pose pont de bateau).

Mais ce professionnel s’avère également en mesure de choisir le bois le plus adapté à votre budget. En effet, il a une bonne connaissance du bois, des différentes essences et de leurs caractéristiques propres (résistance aux rayures, aux chocs, à l’humidité…). Il vous fournira donc de précieux conseils sur le choix du type de parquet selon votre budget, l’esthétique recherchée, la composition du foyer (enfants, animaux), et l’emplacement concerné (extérieur, intérieur, pièces humides ou sèches), comme sur les contraintes d’entretien.

Par ailleurs, soumis au respect des normes du DTU, un parqueteur se doit de fournir un travail consciencieux.

Enfin, il sait faire preuve d’une grande adaptabilité : que ce soit aux types de clients (particuliers ou professionnels) ou aux types de locaux (appartement, maison…).

 

Comment calculer le prix d’un parqueteur ?

 

tarif horaire parqueteur 2021
Les tarifs de pose d’un parquet varié en fonction de nombreux paramètres : le tarif horaire pratiqué par un parqueteur en 2021, mais aussi du prix des lames de parquet, des fournitures, de la superficie et de l’état du chantier.

 

Le tarif horaire d’un parqueteur est libre en 2021. Il fluctue donc en fonction de divers paramètres tels :

  • la zone géographique d’exercice
  • la superficie du chantier
  • les travaux annexes éventuels.

Un autre système de calcul se révèle souvent privilégié au tarif horaire pour connaître le prix d’un parqueteur, celui du prix au m² de surface à couvrir.

 

Constitution du prix des parqueteurs professionnels

Le coût d’une pose de parquet dépend ainsi du tarif horaire d’un parqueteur en 2021 ou du prix au m² pratiqué, mais aussi de la fourniture du parquet et du matériel annexe, selon les choix émis par le client.

Le coût du parquet aura un impact majeur sur le devis. Les prix des différents types de parquets se révèlent, en effet, compris entre 15 et 150 euros le m².

Cependant, il ne faut pas négliger non plus le coût des matériaux nécessaires à la pose (lambourdes, barres de seuil, plinthes, colle, clous…), du pare-vapeur si nécessaire et de la sous-couche isolante.

Enfin, des frais de livraison peuvent aussi peser sur la facture.

Remarque : les travaux habituellement compris dans le devis de pose de parquet sont la sous-couche, les découpes du parquet et des plinthes, la pose du parquet, des plinthes, des barres de seuil et le nettoyage en fin de chantier. Par contre, le retrait de l’ancien revêtement, la préparation du support (nettoyage, remise à niveau, etc.), les fournitures et les frais de livraison associés (lames de parquet, barres de seuil, sous couche, plinthe), mais aussi certaines finitions (rabotage des portes…) ne sont en général pas inclus dans le devis. N’hésitez donc pas à demander des précisions sur ce qui s’avère réellement compris dans le devis fourni.

 

Facteurs de prix pour une pose de parquet

Le prix d’un parquet peut varier au moins du simple au triple. Les caractéristiques du parquet, les spécificités de pose et les finitions choisies influent essentiellement sur ce prix de revient.

Vous l’aurez compris, le prix moyen de pose d’un parquet dépend principalement du type de parquet. Il est donc conseillé d’adapter le choix du type de votre parquet et de sa pose à votre budget et à l’utilisation souhaités.

 

Les types de parquet

Les parquets se divisent en trois catégories.

  • Le parquet en bois massif : épais, provenant de la même essence de bois, c’est un choix élégant et durable, mais onéreux. Comptez environ 40 à 150 euros le m².
  • Le parquet contrecollé : constitué généralement de trois couches, sa couche extérieure est en essence de bois pur. D’aspect chaleureux, le contrecollé est meilleur marché que le parquet massif, mais moins durable. Prévoir 30 à 120 euros le m². Selon les essences de bois qui composent les parquets massifs et les contrecollés, on notera des différences de teintes et de dureté. Donc une différence de résistance aux rayures, aux chocs ou à l’humidité.
  • Enfin, le parquet stratifié, composé essentiellement de papier kraft et de résine, est le plus économique. Cependant, les qualités esthétiques et techniques des parquets stratifiés se révèlent variables. Prévoyez un budget de 15 à 50 euros pour un parquet stratifié.

Pour chaque catégorie de parquet, il existe plusieurs dimensions et épaisseurs de lames.

 

Le coût de pose d’un parquet massif, contrecollé ou stratifié

Au-delà du prix du matériau, le tarif de pose d’un parquet varie également. Plusieurs causes expliquent ces différences de prix de main-d’œuvre.

 

Le type de pose

Le tarif horaire de votre parqueteur ou prix au m² oscille ainsi en fonction de la pose choisie.

  • La pose clouée se réalise uniquement avec un parquet en bois massif ou avec un parquet contrecollé suffisamment épais. Elle consiste à fixer des lambourdes (tasseaux en bois), à même le sol avec du ciment ou du plâtre pour un rez-de-chaussée ou en les vissant aux solives dans les étages. On pose ensuite les lames sur les lambourdes. Il faut compter entre 35 et 45 euros le m2.
  • La pose collée convient, elle aussi, au parquet en bois massif et au contrecollé. Les lames de parquet sont fixées directement au support, qui a donc l’obligation d’être plan, à l’aide d’une colle en polyuréthane. Ici, le prix varie de 25 à 35 euros le m2.

Bon à savoir : c’est l’unique solution en cas de chauffage par le sol.

  • La pose flottante ou clipsée est possible avec tous les types de parquets, même si elle est principalement utilisée pour le contrecollé et le stratifié. Les lames s’emboîtent les unes dans les autres à l’aide de clips et le résultat s’avère parfaitement stable. Cette technique est simple, rapide et abordable. Elle coûte environ 25 euros le m2.

 

La présence de finitions

La réalisation de finition majore également le coût. Il existe :

  • Le brossage ou cérusage : il s’agit d’une action qui vise à faire ressortir les veines du bois en appliquant une cire. Comptez de 15 à 25 euros du m2.
  • La vitrification, par application d’un vernis brillant. Elle coûte entre 30 et 45 euros du m2.
  • L’huilage, qui protège le bois tout en conservant son aspect naturel, pour environ 25 à 30 euros du m2.
  • Le cirage, cette solution naturelle et écologique est proche de l’aspect de l’huile. Elle ne convient pas pour les pièces humides. Ici, comptez de 30 à 35 euros du m2.

 

Des travaux annexes

Enfin, la réalisation de prestations annexes implique aussi une évolution du coût de pose, qu’il s’agisse de :

  • la dépose d’un ancien revêtement
  • la rénovation éventuelle du support (nettoyage, ragréage)
  • l’installation d’une isolation thermique et/ou acoustique.

 

Pour faire baisser la facture, n’hésitez donc pas à solliciter plusieurs devis de parqueteurs de votre région. Vous pouvez en obtenir gratuitement grâce au formulaire ci-dessous.

 

 

Tarif horaire moyen d’un parqueteur

Le tarif horaire d’un parqueteur en 2021 s’élève en moyenne à 40 euros HT de l’heure. Cependant, il se révèle fréquent qu’un parqueteur opte pour une facturation au m².

Cette dernière tarification s’avère, d’ailleurs, à privilégier pour éviter des surcoûts parfois conséquents dus à une mauvaise estimation du temps de réalisation de la mission.

 

Coût des principales prestations d’un parqueteur en 2021

Pour vous éclairer sur le coût de vos travaux, voici un point sur les principales prestations proposées par un parqueteur professionnel.

 

tarif horaire parqueteur 2021
Le devis d’un parqueteur évolue aussi en fonction des conditions de pose du parquet en neuf ou en rénovation, du mode de pose choisi et des prestations annexes.

 

Prix de pose d’un parquet cloué

Appréciée pour sa durabilité, la pose clouée est la technique de pose de parquet la plus ancienne. Elle peut être utilisée pour la pose de parquet massif ou contrecollé d’une épaisseur d’au moins 20 mm. Plus complexe à mettre en œuvre que ses consœurs, cette méthode consiste à clouer le parquet sur des lambourdes fixées au sol. En outre, la pose clouée offre à la fois un bon confort de marche et une excellente isolation phonique.

Le prix d’une pose clouée est assez élevé : comptez entre 35 et 45 € HT / m². Comme pour les autres techniques de pose, il faudra ajouter à ce tarif le prix du parquet à poser, les prestations annexes et les options.

 

Prix de pose d’un parquet collé

Utilisée pour la pose de parquets peu épais ou de contrecollés, la pose collée permet un grand confort acoustique. C’est aussi, rappelons-le, la seule technique de pose compatible avec un système de chauffage au sol. Le prix d’une pose collée varie entre 30 et 50 euros HT / m², auquel s’ajoute le prix du parquet, de la préparation et des finitions.

 

Prix de pose d’un parquet flottant

Réservée au parquet contrecollé et au stratifié, la pose flottante peut vous revenir entre 25 et 40 euros HT / m². Il conviendra d’ajouter à ce prix de revient le coût du parquet choisi, des éventuelles prestations de préparation du support, des options (étanchéité ou isolation par exemple), ainsi que la finition choisie (au vernis, à l’ huile ou à la cire).

 

Prix des travaux annexes de finition pour pose de parquet

Le brossage ou cérusage : il s’agit d’une action qui vise à faire ressortir les veines du bois en appliquant une cire. Comptez de 15 à 25 euros du m2.

La vitrification est la finition la plus répandue et la plus coûteuse. Elle est comprise entre 30 et 45 euros du m2. On applique un vernis brillant qui va rendre la surface du parquet très résistante. Avant vitrifier, un ponçage à blanc est souvent nécessaire. Ce dernier nécessite un certain savoir faire et il est conseillé de faire appel à un professionnel.

L’huilage offre une bonne protection au parquet, même si elle est légèrement moins efficace que la vitrification. Elle est aussi plus exigeante à l’entretien, et il est nécessaire de renouveler plusieurs fois par an. De 25 à 30 euros du m2.

Enfin, le cirage est une solution naturelle et écologique, et le bois conserve son teint naturel. L’entretien d’un parquet ciré doit être très régulier. Comptez de 30 à 40 euros du m2.

 

Tarif horaire parqueteur
Travaux de pose de parquet Prix moyen
Parquet en bois massif De 40 à 150 euros le m2
Parquet contrecollé De 30 à 120 euros le m2
Parquet stratifié De 15 à 50 euros le m2
Pose clouée De 35 à 45 euros le m2
Pose collée De 25 à 35 euros le m2
Pose flottante ou clipsée De 25 à 40 euros le m2
Brossage/cérusage De 15 à 25 euros le m2
Vitrification De 30 à 45 euros le m2
Huilage De 25 à 30 euros le m2
Cirage De 30 à 35 euros le m2
Tarif horaire parqueteur 40 euros HT

 

 

Tarif horaire d’un parqueteur : taux de TVA

Attention également de ne pas omettre le coût de la TVA qui s’ajoute au coût du matériel et de la pose. Elle est en général de 20 %, mais d’autres taux peuvent être appliqués en fonction de la situation.

Un taux réduit à 5,5 ou 10 % est ainsi applicable dans le cas de la rénovation d’un logement ancien, ou achevé de construire depuis plus de 2 ans.

Par ailleurs, l’exonération de TVA est possible lorsque l’on fait appel à un parqueteur qui a le statut d’auto-entrepreneur.

 

Tarif horaire d’un parqueteur : frais de déplacement d’un installateur de parquet

Pour finir, des frais de déplacement s’avèrent souvent ajoutés au tarif horaire d’un parqueteur en 2021. Ils s’élèvent en moyenne de 30 à 40 euros.