Tarif horaire pour une aide à domicile en 2022

cout aides maintien domicile
  • Twitter
  • Facebook
  • Pinterest

Recevoir des devis gratuits pour chiffrer votre projet

Il peut s’avérer difficile de choisir entre un maintien à domicile et un accueil dans un établissement adapté pour une personne âgée en perte d’autonomie. Même si ce n’est pas le seul critère de choix, connaître les coûts que le maintien à domicile engendre peut vous aider à prendre votre décision. Quel est le tarif horaire des aides à domicile pour le maintien à domicile des seniors ? Le point sur le prix des différents types d’intervenants à domicile, ainsi que les frais annexes à prévoir.

 

Quels sont les différents types d’aides à domicile pour un senior ?

Divers prestataires peuvent intervenir auprès des aînés : une assistante-ménagère, une aide à domicile ou encore une auxiliaire de vie. Si leur mission est d’apporter leur aide à des personnes dont les capacités physiques s’altèrent, ces professionnels accomplissent différents services, complémentaires. Le point sur les missions et la rémunération à prévoir selon le statut de chacun.

 

Missions et tarif horaire d’une aide-ménagère

Pour faciliter le maintien à domicile des seniors en perte d’autonomie, il est possible de bénéficier du soutien d’une aide-ménagère pour les tâches ménagères. Celle-ci veille principalement à l’ordre et la propreté du domicile. Elle se charge du ménage de tout le logement : des chambres, de la cuisine en passant par la salle de bain, mais peut aussi s’occuper de l’entretien du linge, en le lavant et le repassant. Elle peut également préparer les repas ou cuisiner à domicile.

Comptez en moyenne 15 euros de l’heure, soit une heure de travail au SMIC + 5.50 % de charges sociales.

 

Missions et tarif horaire des aides à domicile

Les services d’aide à domicile (SAAD) assurent différents services pour prendre soin des personnes âgées dépendantes qui désirent rester chez elles. Ils proposent :

  • la mise à disposition d’une aide à domicile pour assister le senior dans ses tâches au quotidien. Les différentes missions qui lui sont affectées sont le ménage, le repassage, les courses ou encore la préparation des repas à domicile. Mais l’aide à domicile ne disposant d’aucune formation médicale, ne dispense aucun soin, ni aucune action médicale.
  • une aide au déplacement assurée par des associations ou des agences qui mettent au service des seniors dépendants, un chauffeur et un véhicule pour les transporter sur demande. Ainsi, leurs déplacements habituels plus délicats à réaliser en autonomie, comme une consultation médicale, un rendez-vous chez le coiffeur ou un déjeuner chez des proches, ne sont pas des freins à leur maintien à domicile. Notez que des aides financières peuvent être attribuées pour une partie des dépenses.
  • un service de téléassistance pour rassurer à la fois la personne âgée et son entourage. Ce dispositif est actif 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. En cas de chute ou de malaise, le téléassistant alerte les secours. C’est la solution idéale pour vivre en toute sécurité à domicile.

Comptez ici encore un tarif horaire de 15 euros en moyenne pour une aide à domicile (heure du SMIC + 5.5 % de charges sociales).

 

Missions et tarif horaire d’une auxiliaire de vie

 

tarif horaire aides domicile
Diplômée, l’auxiliaire de vie est à même de proposer des services plus délicats qu’une aide-ménagère ou qu’une aide à domicile. Cependant, ces trois aides à domicile peuvent s’avérer complémentaires pour le maintien à domicile d’un senior dépendant.

 

L’auxiliaire de vie intervient principalement au domicile de personnes âgées, ou en situation de handicap, qui sont dépendantes d’une présence au quotidien. Elle aide, accompagne et est à l’écoute des personnes qui ont du mal à assumer seule les actes de tous les jours. Elle s’organise en fonction des besoins et des attentes de la personne.

Les missions qui lui sont confiées sont très diverses et personnalisées selon la nécessité. Elles peuvent aller de l’aide à la toilette, à un accompagnement pour les courses, en passant par des démarches administratives. Néanmoins, l’auxiliaire de vie ne se charge pas de l’entretien courant du domicile hormis certaines petites tâches de rangement.

L’auxiliaire de vie détient le diplôme d’auxiliaire de vie sociale (AVS), contrairement à l’aide à domicile qui ne possède pas ce type de formation. Cette formation médicale lui permet de prodiguer des soins plus délicats et pointus aux personnes âgées ou handicapées dont elle s’occupe.

Parmi les différentes tâches pouvant être remplies :

  • aide pour le lever et le coucher
  • assistance à la toilette, à l’habillement et au déshabillage
  • préparation des repas
  • aide à la prise des repas et/ou des médicaments
  • assistance pour faire des courses et pour les déplacements…

Un auxiliaire de vie ne peut cependant pas réaliser d’actes médicaux réservés aux infirmiers et aux médecins.

Le tarif horaire d’une auxiliaire de vie dépend du degré de dépendance de la personne aidée.

 

Les autres coûts pour le maintien à domicile

D’autres coûts peuvent venir s’ajouter au tarif horaire des aides à domicile, en cas de maintien à domicile d’une personne âgée :

  • La livraison des repas, comptez entre 8 et 12 euros par jour.
  • La téléassistance 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, elle vous coûtera environ 20 euros par mois pour une assistance à domicile et 50 euros par mois pour une assistance mobile, peu importe l’endroit où se trouve la personne.
  • Le détecteur de chute qui alerte le centre de téléassistance en cas de chute ou malaise de la personne, même si celle-ci est inconsciente et ne peut alerter les secours. Ce dernier vous sera facturé environ 30 euros par mois.
  • La location des équipements médicaux. Cette dépense varie en fonction des besoins de la personne âgée. Il est d’ailleurs recommandé de calculer la différence entre l’achat et la location du matériel médical à domicile. En effet, selon la durée du besoin, une location peut revenir chère. Il peut être préférable d’investir directement dans le matériel.
  • L’aménagement du domicile du senior. Le montant évoluera selon le logement et la capacité des proches à réaliser par eux-mêmes une partie des travaux d’adaptation.

 

Facteurs de prix de l’intervention d’aides à domicile

 

tarif horaire aides domicile
Pour déterminer le tarif horaire d’une aide à domicile, l’essentiel est de se référer à la grille AGGIR qui définit le degré de dépendance de l’aîné. C’est l’équipe médico-sociale du département qui se charge de l’évaluation.

 

Plusieurs paramètres déterminent le salaire à régler à une aide à domicile. En effet, sa rétribution dépend du Code du travail et de la loi du marché. Elle découle aussi du montant du SMIC horaire (salaire minimum de croissance), soit 10,85 euros au 1er mai 2022, ainsi que du tarif horaire minimum prévu par la convention collective. Cette dernière possède une grille qui, en fonction des compétences et de la professionnalisation des salariés, classifie les emplois en 12 niveaux.

Le salaire est également défini en fonction du niveau de dépendance de la personne âgée. La grille AGGIR permet alors de définir le niveau de dépendance de la personne.

  • Pour une personne autonome et en bonne santé, GIR 5-6, le salaire de l’aide-ménagère, d’une garde-malade ou d’une aide à domicile, sera basé sur le SMIC.
  • Pour une personne en GIR 3, nécessitant une aide pour les soins corporels, soit une assistance de vie, le tarif est de 12 à 14 euros de l’heure.
  • Pour une personne en GIR 2, comptez entre 15 et 16 euros de l’heure.
  • Pour une personne en totale perte d’autonomie, reconnue GIR 1, le salaire d’une assistante de vie agréée par le département est de 22 euros par heure au niveau national.

Concernant ces deux dernières catégories, l’emploi direct est à écarter en faveur d’une modalité de recrutement par mandataire ou prestataire.

Notez que vous devrez majorer la rémunération de votre aide à domicile en cas d’intervention de l’aide à domicile la nuit ou les jours fériés.

Par ailleurs, si vous utilisez des chèques emploi service universel (CESU) pour rémunérer votre aide à domicile, vous devrez ajouter 10 % au montant pour la rétribution des congés payés.

Plusieurs choix s’offrent à vous concernant les modalités de recrutement d’une aide à domicile pour le maintien à domicile…

 

 

Les modalités d’embauche d’aides à domicile

  • Le mode prestataire

Dans ce premier cas, l’organisme prestataire est l’employeur de l’intervenant qui effectue le service. Il met à votre disposition son salarié et vous facture la prestation. En tant que bénéficiaire, vous n’avez donc rien à déclarer. Autre point positif : le salarié bénéficie des avantages de la structure qui l’embauche.

  • Le mode mandataire

Si vous choisissez un organisme mandataire, il se chargera de recruter un intervenant pour vous et s’occupera de la gestion administrative. Vous aurez, ici, la qualité d’employeur. Par conséquent, vous serez responsable du paiement du salaire et des cotisations sociales.

En cas d’emploi direct, vous êtes considéré comme « particulier-employeur ». Un contrat de travail vous lie à votre salarié. De ce fait, vous devez respecter la législation sociale, la convention collective dont dépend l’emploi et le Code du travail. Par ailleurs, vous devez vous immatriculer auprès du Centre CESU, un service de l’URSSAF, afin d’effectuer toutes les déclarations administratives nécessaires à l’emploi légal de votre aide à domicile.

  • Dernière option : l’emploi direct

Ici, vous vous chargez de tout depuis le recrutement jusqu’aux déclarations et au règlement, mais également des démarches administratives.