Tarif horaire d’une garde d’enfant

tarif baby sitter
  • Twitter
  • Facebook
  • Pinterest

Recevoir des devis gratuits pour chiffrer votre projet

Vous comptez embaucher une garde d’enfant à domicile ? Vous souhaitez faire le point sur la rémunération à proposer aux baby-sitters que vous rencontrez ? Sachez que celle-ci se fonde en premier lieu sur le SMIC et la Convention collective nationale du particulier employeur. Mais qu’elle varie fréquemment en fonction de plusieurs paramètres qu’il convient de connaître. Comment se calcule le tarif horaire d’une garde d’enfant et quels sont les éléments qui font évoluer son salaire ? Où recruter une garde d’enfant expérimentée ? Le point sur le coût des prestations de ce salarié à domicile et les aides pour faire baisser la facture.

 

Prestation de garde d’enfant

Une garde d’enfant à domicile est le plus souvent sollicitée pour les responsabilités suivantes :

  • surveiller les enfants
  • organiser des activités ludiques
  • apporter une aide à la toilette
  • les mettre au lit
  • faire manger les enfants (et parfois préparer le repas).

Certaines nounous réalisent parfois aussi d’autres missions comme :

  • l’accompagnement des enfants à l’école ou à la sortie de l’école, ou à leurs activités
  • l’aide aux devoirs
  • des cours particuliers
  • la prise en charge d’animaux domestiques
  • la réalisation de tâches ménagères.

En plus de surveiller les enfants et de s’assurer qu’ils s’amusent en toute sécurité, vous pouvez confier à la ou au baby-sitter d’autres tâches qui devront être discutées au préalable ensemble. Avec ces autres responsabilités, une augmentation du taux horaire pourra alors être négociée. En effet, ces dernières sont considérées comme un autre service indépendant du service baby-sitting.

Dans tous les cas, au moment de l’entretien, privilégiez l’annonce d’une fourchette de rémunération pour vous donner l’opportunité de négocier avec la candidate retenue.

 

Tarif horaire d’une garde d’enfant selon les contraintes

 

tarif horaire garde enfant
Divers critères font revoir à la hausse le coût d’une baby-sitter : plus les prestations seront variées et les contraintes nombreuses, plus vous devrez proposer un tarif élevé surtout dans une région où les candidates baby-sitter se font rares.

 

Plusieurs paramètres influent sur le tarif horaire d’une garde d’enfant à domicile. Zoom sur ceux-ci.

 

Facteur de variation de prix d’une garde d’enfant : l’expérience ou les diplômes

Vous souhaitez recruter une garde d’enfant expérimentée et diplômée ? Le salaire d’une nounou avec expérience et CAP Accompagnement Éducatif Petite Enfance est bien souvent plus élevé que celui d’une débutante. Notez, par ailleurs, qu’une garde d’enfants titulaire du CQP ou du titre d’Assistant maternel Garde d’enfants de niveau 3 percevra une majoration de 3 % du salaire minimum de la garde d’enfants.

 

Facteur de variation de prix d’une garde d’enfant : l’âge des enfants

Selon l’âge de votre enfant, le taux horaire de votre garde d’enfants pourra aussi varier. En effet, plus l’enfant sera jeune, plus le temps de travail et la responsabilité seront importants, par conséquent le salaire s’avérera plus élevé. Alors que les petits ont besoin d’une supervision soutenue, les plus grands se révèlent plus autonomes et peuvent faire davantage de choses, seuls, par exemple aller aux toilettes.

 

Facteur de variation de prix d’une garde d’enfant : les besoins

En fonction de la charge de travail, le taux horaire d’un(e) baby-sitter évolue. Si la garde d’enfants doit s’occuper de plusieurs enfants en même temps, elle aura plus de travail et de responsabilités, que si elle n’en gardait qu’un.

Comptez 2 à 5 euros de plus par heure et par enfant. Par exemple, si pour un enfant, vous payez 47 euros pour 4 heures, pour deux, vous paierez environ 57 euros…

 

Facteur de variation de prix d’une garde d’enfant : l’emploi du temps

La plage horaire de travail joue aussi sur le prix de l’heure du baby-sitting. De nombreux parents disent payer un peu plus cher le travail de toute une journée comparé à celui effectué pour un soir. Dans la majorité des cas, les enfants dorment pendant la soirée et le ou la baby-sitter n’intervient que si l’enfant se réveille.

Il s’avère alors possible de faire une distinction entre les heures de travail effectif, correspondant au temps d’éveil de l’enfant, et les heures de travail responsable où l’enfant dort. Dans le premier cas, les heures sont payées à temps plein et dans le second, elles sont rémunérées aux 2/3.

Notez tout de même que le taux horaire d’un(e) baby-sitter travaillant, de manière ponctuelle, toute la nuit s’avère toujours supérieur au taux horaire moyen de baby-sitting.

D’autre part, le salaire horaire de votre salarié(e) travaillant 50 heures sera plus faible que si elle ou il travaillait 10 heures par semaine (pour une garde périscolaire, par exemple).

 

Tarif horaire moyen d’une garde d’enfant à domicile

Pour une garde d’enfant à domicile, le tarif horaire se situe entre 8,58 et 12 euros. Celui-ci ne peut être inférieur à 8,58 euros net, soit 10,85 euros bruts de l’heure, car ce plafond minimum correspond au SMIC en vigueur, réévalué au 1er mai 2022.

Mais c’est avant tout la Convention collective nationale des salariés du particulier employeur qui régit le salaire de baby-sitting en fonction de la classification et de l’âge.

  • Le niveau 1, baby-sitting, consiste en de la surveillance occasionnelle d’un ou plusieurs enfants de plus de trois ans, rémunérée 10,13 euros bruts par heure
  • Le niveau 2, garde d’enfants, s’occupe d’un ou plusieurs enfants de plus ou moins de trois ans, entretient les espaces de vie et aide aux devoirs. Sa rémunération atteint 10,20 euros bruts par heure.
  • Le niveau 3, garde d’enfants ayant les mêmes responsabilités que le niveau 2 mais avec une mission supplémentaire (tel l’entretien du linge), reçoit un salaire horaire de 10,40 euros.

Pour l’embauche de baby-sitter de moins de 17 ans, est octroyé un abattement de salaire de 20 %, et de 10 % pour les 17-18 ans.

A contrario, le salaire horaire d’une garde d’enfant à domicile peut être revalorisé si le salarié possède une certification professionnelle de la branche des salariés du particulier employeur inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Toutefois, sans tenir compte du taux horaire minimum pour du baby-sitting déclaré, les prix varient beaucoup. Ce qui peut faire évoluer le tarif est la prise en compte d’avantages en nature, comme le repas compris ou le transport offert, mais aussi les demandes des parents pour le poste, tels que ramener les enfants de l’école, les aider aux devoirs ou encore les coucher…

 

Tarif horaire pour la garde d’enfant occasionnelle ou régulière

 

tarif horaire garde enfant
Tarif à l’heure ou au forfait, il existe diverses solutions pour rémunérer votre baby-sitter selon la fréquence de la garde et la durée de la prestation.

 

Les recours au baby-sitting peuvent faire l’objet d’une facturation à l’heure ou au forfait.

Dans le cas où votre baby-sitter intervient ponctuellement chez vous (2 h le lundi, 3 h le jeudi, 1 h le vendredi) et que son emploi du temps est irrégulier, facturer à l’heure est le plus indiqué. Pour prévoir votre budget, vous n’avez qu’à multiplier le nombre d’heures effectuées par le taux horaire défini au moment de la signature du contrat.

La mise en place d’un forfait est, quant à elle, préconisée quand vous embauchez un(e) baby-sitter sur un laps de temps défini, par exemple toute une semaine, ou durant les vacances scolaires. Dans ces conditions, vous pourrez proposer un forfait hebdomadaire ou mensuel basé sur un planning d’heures de travail effectif et de présence, ainsi que sur des heures de repos.

Il peut être également intéressant de proposer un forfait quand le ou la baby-sitter passe la nuit chez vous pour garder vos enfants, car dans ce cas, il ou elle passera une partie de son temps à dormir.

 

Où trouver des baby-sitter qualifiées ?

Ils existent diverses solutions pour trouver une garde d’enfant qualifiée. Parmi celles-ci : profiter du bouche à oreille ou recourir à des sites ou agences sur Internet. La dernière solution offre l’assurance de bénéficier des prestations d’une nounou qualifiée, sans avoir à effectuer de démarches administratives. Cette option s’avère néanmoins plus onéreuse : comptez 16 à 22 euros de taux horaire (soit 8,30 à 10 euros de l’heure pour la baby-sitter et 8 à 12 euros de frais d’agence).

Il n’existe cependant pas de mode de recrutement qui vous assure de trouver la perle rare. N’hésitez donc pas à rencontrer plusieurs d’entre elles pour vous faire votre idée par vous-même, car les exigences varient d’une famille à une autre.

 

 

Aides financières à l’embauche d’une nounou

 

En tant que parent employeur, vous pouvez prétendre à des aides financières pour la rémunération de baby-sitting déclaré.

 

Les aides de la CAF : Paje…

Lorsque vous avez recours à la garde d’enfant de manière régulière, des aides de la CAF peuvent réduire les coûts.

Une prise en charge partielle de la rémunération, des cotisations et contributions sociales du salarié peut, sous conditions, être attribuée par le complément de libre choix du mode de garde (CMG) de la prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE).

Le montant de cette aide, avec un montant minimum de 15 % de reste à charge, est variable en fonction de vos ressources, du nombre d’enfants, ainsi que de leur âge. C’est un service de l’URSSAF, Pajemploi, qui gère les versements.

Afin de gérer toutes vos démarches mensuelles plus facilement, vous pouvez adhérer au service en ligne Pajemploi +. Dans le cas contraire, vous aurez à déclarer et à payer chaque mois votre garde d’enfants à domicile, en utilisant le mode de paiement de votre choix (virement, chèque, CESU…).

 

Déductions fiscales de 50 %

Vous pouvez également récupérer 50 % du montant total dépensé chaque année en réduction ou crédit d’impôt si vous payez le baby-sitting via Pajemploi. Que vous soyez imposable ou pas, dans le cadre de la PAJE, la déduction maximum est de 1 150 euros par enfant et de 575 euros maximum pour un enfant en garde partagée.

Si vous optez pour une rémunération CESU, vos déclarations parent-employeur gagnent en simplicité. Vous obtenez aussi un avantage fiscal de 50 % des dépenses réalisées dans l’année, dans la limite de 12.000 euros. Ce qui représente un avantage de 6.000 euros par an. Ce plafond peut être majoré selon la situation du foyer : nombre d’enfants à charge, handicap…

 

D’autres aides possibles

Un particulier employeur peut également bénéficier d’autres aides. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre municipalité ou encore à solliciter les aides de votre employeur qui peut notamment avoir prévu des CESU préfinancé.