Tarif d’un diagnostiqueur immobilier

cout diagnostiqueur immobilier
  • Twitter
  • Facebook
  • Pinterest

Recevoir des devis gratuits pour chiffrer votre projet

Vous envisagez de vendre votre habitation ou de mettre un bien en location ? Alors, vous allez devoir faire réaliser un diagnostic habitation ou diagnostic immobilier. Il s’agit d’un document légal à fournir obligatoirement dans un acte de cession ou un bail de location. Comment procéder ? Il faut faire appel à un spécialiste. Voici nos conseils pour bien choisir votre expert et connaître aussi le tarif d’un diagnostiqueur immobilier.

 

Les principales prestations d’un diagnostiqueur immobilier

Un diagnostiqueur certifié en diagnostic immobilier est un expert habilité à réaliser des diagnostics immobiliers à destination des propriétaires de bien, afin de pouvoir les mettre en location ou de les vendre. Ces diagnostics peuvent aussi s’avérer utiles à l’occasion de réalisation de travaux.

Plus concrètement, un diagnostic permet une analyse précise d’une construction dans un ou plusieurs domaines. L’objectif est ainsi d’évaluer sa conformité par rapport aux normes en vigueur, aux enjeux de santé comme de sécurité pour les habitants, le bien et l’environnement.

Le spécialiste en diagnostic immobilier réalise l’ensemble des diagnostics existants et obligatoires sur un logement. En fonction du lieu, de l’ancienneté du logement, de la superficie, le nombre de diagnostics à réaliser varie. Au total, il en existe neuf.

Pour construire le document, l’expert procède à des observations, effectue divers prélèvements d’échantillon sur les lieux, élabore des plans précis exigeant des calculs de superficie (notamment pour le diagnostic Loi Carrez ou Boutin).

À terme, il rédige un compte-rendu de l’état de la construction. Enfin, il formule des préconisations de corrections ou travaux à mettre en œuvre dans le bien.

Il s’avère aussi possible de faire réaliser, par cet expert, des bilans approfondis afin d’identifier des problèmes spécifiques liés à un habitat. Ce sera le cas d’un diagnostic thermique par exemple. Cela permet de déterminer d’éventuels problèmes de surconsommation d’énergie menant à des travaux d’isolation ou d’installation d’un nouveau système de chauffage plus adapté. De quoi faciliter l’intervention d’un chauffagiste dans votre habitation.

 

Calculer le prix d’intervention pour un diagnostic immobilier

tarif diagnostiqueur immobilier
Les coûts d’un diagnostic immobilier varie en fonction de l’objectif recherché. En effet, le nombre de diagnostics immobiliers ne s’avère pas le même selon que vous envisagez une vente, une location ou d’effectuer des travaux de rénovation énergétique.

 

Une intervention par un diagnostiqueur peut se montrer onéreuse. Le montant global va dépendre de plusieurs critères, dont notamment l’objectif à terme : vendre ou louer. Pour une vente, jusqu’à 8 diagnostics peuvent s’avérer nécessaires, tandis que pour une location 2 à 6 diagnostics suffisent. Sachant qu’en moyenne, chacun vaut une centaine d’euros.

 

Les différents diagnostics immobiliers à réaliser

Comme nous l’avons précisé, il existe plusieurs types de diagnostics à faire réaliser qui dépendent du bien et de ses caractéristiques.

Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) est le seul à être obligatoire dans tous les cas, pour une vente comme une location vide ou meublée.

Les autres diagnostics ont chacun leurs critères d’exécution propres :

  • Ainsi, le Diagnostic État des Risques et Pollutions (ERP) est obligatoire si le logement est construit dans une zone de plan de prévention des risques naturels, technologiques et sismiques.
  • Le Diagnostic Gaz ou Électricité, selon le cas, doit être réalisé si l’installation a plus de 15 ans.
  • Le Diagnostic Bruit n’est demandé que pour un bien situé dans une des zones spécifiquement exposées aux bruits des aéroports. Celles-ci sont répertoriées par arrêté préfectoral.
  • Quant au Diagnostic Plomb, il consiste à vérifier que le taux de ce métal n’est pas supérieur au seuil fixé dans les peintures du logement. Sa réalisation est conditionnée à la date de construction du bâtiment. Il ne s’avère donc obligatoire que pour les constructions d’avant 1949.
  • Le Diagnostic Amiante ne se révèle nécessaire que pour les édifices construits avant 1997. En cas de présence d’amiante constatée, des travaux de désamiantage s’avéreront nécessaires.
  • Enfin, le Diagnostic Loi Carrez ou Boutin ne se révèle pas exigible pour une location. En revanche, il le devient pour une vente d’un bien en copropriété. Pour autant, le contrat de location doit indiquer la surface habitable précise. De ce fait, un diagnostic réalisé par un expert, avec une durée de validité permanente, se révèle préférable.

À noter : certains diagnostics doivent être réalisés régulièrement, car ils ont une date de validité plus ou moins longue. Pour d’autres, la validité est permanente.

Pour la vente d’un bien, il faudra ajouter à cette longue liste :

  • Un Diagnostic Termites dans les zones géographiques concernées, déterminées par arrêté préfectoral.
  • Un Diagnostic Assainissement non-collectif, dans le cas d’habitation non raccordée au tout à l’égout.
  • Et, pour finir, un Diagnostic Technique pour un bien avec des parties communes d’immeuble ou en copropriété.

 

Caractère obligatoire des différents diagnostics immobiliers

Le plus souvent, tous les diagnostics ne sont pas à réaliser lors d’une location ou d’une vente. Le caractère obligatoire n’apparaît que sous certaines conditions, d’ancienneté ou de géographie. Pour autant, la remise des diagnostics obligatoires devra impérativement intervenir au moment de la signature d’un bail de location ou au moment de la vente d’un bien immobilier.

Dans le cas de la location, le propriétaire bailleur doit les remettre au locataire en version papier ou en version dématérialisée, si le locataire est d’accord. En cas de reconduction de bail, de nouveaux diagnostics ne sont cependant pas à fournir.

Bon à savoir : Respecter les obligations de diagnostic s’avère fondamental. L’absence de remise de ces documents, comme la loi l’oblige, peut entraîner de lourdes conséquences, allant de la simple annulation du bail ou du contrat de cession jusqu’à une peine de deux ans d’emprisonnement assortie de 300 000 euros d’amende.

 

Facteurs de prix d’un technicien de diagnostic immobilier

L’évaluation du coût d’un spécialiste en diagnostic immobilier dépend de plusieurs éléments :

  • La nature du logement : ainsi, le tarif va varier s’il s’agit d’une maison ou d’un appartement et également en fonction de la superficie en mètre carré du bien.
  • La zone géographique : cela peut avoir un impact sur la durée de déplacement du professionnel, mais aussi sur les prix pratiqués par l’expert et sa concurrence.
  • Les tarifs du professionnel : il s’agit d’une profession non réglementée. Le tarif pratiqué par un diagnostiqueur immobilier peut donc fluctuer fortement.

 

Prix moyens des diagnostics immobiliers obligatoires

Tous les diagnostics ne demandent pas la même quantité de travail. Ils peuvent, par ailleurs, être réalisés ensemble ou séparément. Le point sur le coût moyen de chaque diagnostic immobilier.

 

Prix d’un DPE

Le Diagnostic de Performance Énergétique oscille entre 90 et 200 euros, car il dépend essentiellement de la superficie. En moyenne, il faut compter 120 euros.

 

Prix moyen d’un Diagnostic Thermique

Le diagnostic technique coûte entre 300 et 1 000 euros, notamment lorsqu’il s’agit d’un bilan thermique approfondi.

 

Prix d’un Diagnostic Gaz

Le diagnostic gaz est tarifé entre 105 et 150 euros. En moyenne, le prix se situe à 120 euros.

 

Prix d’un Diagnostic Électricité

Le diagnostic électricité coûte entre 60 et 180 euros, comptez en moyenne 115 euros.

 

Prix d’un Diagnostic Plomb

Ce diagnostic du plomb peut se chiffrer entre 90 et 300 euros. En moyenne, il atteint 155 euros.

 

Prix d’un Diagnostic Amiante

Le diagnostic amiante coûte entre 70 et 150 euros. En moyenne, un spécialiste le tarifie à 105 euros.

 

Prix d’un Diagnostic Termite

Pour le diagnostic, le tarif oscille entre 70 et 200 euros, avec une moyenne pratiquée à 125 euros.

 

Exemple de devis le montage d’un Dossier de Diagnostics Techniques

tarif diagnostiqueur immobilier
La facture d’un dossier de diagnostics immobiliers s’explique, par ailleurs, par différents paramètres inhérents à la construction concernée : ancienneté, situation géographique et superficie.

 

Les prix sont différents selon le type de logement, de superficie, d’année de construction, d’équipement et de localisation. Voici, à titre indicatif, quelques exemples de tarifications possibles.

Pour un logement construit avant 1949, la réalisation d’un DPE, ERP, diagnostic amiante, plomb et Loi Carrez, vous reviendra environ 440 euros.

Pour un logement construit entre 1949 et 1997, la réalisation d’un DPE, ERP, diagnostic amiante et Loi Carrez, vous amènera à débourser environ 340 euros.

Concernant un logement construit après 1997, la réalisation d’un DPE, ERP et Loi Carrez, vous coûtera environ 200 euros.

 

Prix d’un diagnostic immobilier pour un appartement

Les prix varient en fonction de la date indiquée sur le permis de construire du bien. Pour un T1, il faudra compter entre 100 et 210 euros tandis que pour un T6, prévoyez un budget de 200 à 320 euros.

 

Prix d’un diagnostic immobilier pour une maison

Dans le cas d’une maison individuelle, le prix du diagnostic varie selon la superficie et l’ancienneté. Ainsi, pour une maison de 3 pièces, comptez entre 280 et 340 euros, pour une maison de 5 pièces entre 400 et 480 euros, dans le cas de pack de diagnostics.

 

Comment réduire le tarif d’un diagnostiqueur immobilier ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous afin de réduire le coût d’un diagnostic immobilier.

Vous pouvez :

  • demander plusieurs devis de diagnostiqueur immobilier, pour vous assurer de payer le meilleur prix, le tarif d’un diagnostiqueur immobilier n’étant pas réglementé.
  • faire appel à plusieurs entreprises et choisir la plus compétitive pour chaque diagnostic.
  • opter pour un pack comprenant plusieurs diagnostics, aussi appelé « forfait location vente », ce qui permet d’économiser sur les frais de déplacement.

Enfin, vous pouvez bénéficier de l’aide de l’État « Ma prime Rénov » admissible pour un DPE ou le diagnostic thermique, si ce diagnostic précède des travaux de rénovation. Vous ne pourrez solliciter une telle aide pour un projet de vente de votre bien.

 

 

Taux de TVA applicable pour un diagnostic immobilier

Au tarif proposé par un diagnostiqueur immobilier, il convient généralement d’ajouter le montant de la TVA s’élevant au taux plein de 20 %, la réalisation de diagnostics immobiliers relevant de la catégorie « prestation de services ». À moins de recourir au service d’un diagnostiqueur immobilier auto-entrepreneur bénéficiant de l’exonération de TVA.