Tarif horaire d’un solier-moquettiste en 2022

prix solier moquettiste 2022
  • Twitter
  • Facebook
  • Pinterest

Recevoir des devis gratuits pour chiffrer votre projet

Le solier moquettiste est le spécialiste de la pose de tous les revêtements de sol en dehors du carrelage. Cet artisan peut intervenir en neuf comme en rénovation. Vous avez l’intention de faire appel à ce type de professionnel pour habiller votre sol? Vous vous demandez quelle est l’étendue des missions d’un solier moquettiste, quelles compétences il doit avoir. Découvrez le tarif horaire d’un solier moquettiste en 2022 et les facteurs qui influent sur ses prix. Faites le point aussi sur les types de pose qui s’offrent à vous.

 

Les missions d’un solier-moquettiste

Le solier-moquettiste prend en charge la découpe et la pose des revêtements de sols souples (moquette, linoléum ou coco) ou des revêtements muraux collés ou tendus (papier-peint, tapisserie…).

Dans cette optique, il doit préparer les surfaces pour qu’elles soient le plus lisse possible avant la pose du revêtement. Le ragréage du sol est un très bon moyen de gommer les plus gros défauts, ceux qui peuvent gêner la pose. Essentiel à un résultat de qualité, le ragréage rend la surface du sol parfaitement plane. Un solier-moquettiste propose donc ce type de prestation préliminaire.

Le solier-moquettiste peut aussi jouer un rôle de conseil. Il est capable d’orienter ses clients dans leur choix en fonction de la nature du sol, de l’usage de la pièce, ou encore du style de décoration.

Certains soliers-moquettistes posent également du carrelage, d’autres proposent même des travaux de peinture et de pose de revêtement muraux.

Faire appel à un seul artisan pour toutes vos finitions peut permettre de gagner du temps et d’obtenir un prix plus avantageux.

 

Quelles compétences pour un solier-moquettiste ?

Pour exercer ce métier, il faut avoir de l’endurance physique, de la dextérité, ainsi qu’un bon sens artistique. Le solier-moquettiste se fait ainsi volontiers décorateur.

Un solier-moquettiste indépendant se doit d’être polyvalent. En plus du savoir-faire technique, il doit être en mesure, par exemple, de conseiller ses clients sur le choix des revêtements les plus adaptés.

Pour devenir solier-moquettiste, plusieurs formations existent : le CAP solier-moquettiste, le BP revêtements-peinture ou le BTS aménagement finitions.

Le revêtement de sols jouant un grand rôle dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, il pourra également proposer des compétences de conseil en isolation thermique par le sol.

 

Bien calculer le prix d’un solier-moquettiste

Vous souhaitez comprendre le tarif horaire d’un solier-moquettiste en 2022 ? Sachez qu’il dépend de plusieurs paramètres :

  • la superficie à couvrir
  • la zone d’intervention
  • les prestations annexes proposées.

Comme souvent pour ce type de prestations, il s’avère pertinent de vous référer également au prix au m2 proposé par cet artisan.

 

Estimer le prix des prestations des soliers moquettistes professionnels

 

tarif horaire solier moquettiste
Pour estimer au mieux le prix d’un solier moquettiste, prenez déjà le temps de choisir le matériau qui correspond le mieux à l’usage de la pièce à revêtir et à vos attentes, et renseignez-vous sur le type de pose.

 

Le tarif de pose de votre moquette ou de vos sols souples dépend du tarif horaire d’un solier moquettiste en 2022 ou du coût qu’il pratique au m2. Cependant, la fourniture des revêtements de sol et du matériel de pose influent également de manière conséquente.

Ainsi, le prix de la moquette choisie ou du revêtement de sol (linoléum, sol PVC, vinyle, jonc de mer, coco, sisal…) a aussi un impact essentiel sur le devis. Le coût des différentes moquettes oscille ainsi entre 2 et 40 euros du m2 en moyenne, mais peut atteindre 200 euros pour les plus luxueuses. Quant aux autres revêtements souples, comptez en moyenne entre 2 et 75 euros du m2

À ces coûts, il convient de ne pas omettre d’ajouter le prix des accessoires et produits nécessaires à la pose (colle, tendeuse…) et de la sous-couche éventuelle.

Par ailleurs, des frais de livraison pourront aussi être facturés et influer sur le budget global.

 

Facteurs de prix pour une pose de sol souple ou moquette

Comme nous venons de le voir, le prix d’une moquette ou d’un revêtement de sol varie fortement. Or les caractéristiques du sol choisi auront aussi une influence sur le type de pose retenu.

Le prix moyen de pose d’une moquette ou d’un sol va donc dépendre du type de revêtement sélectionné.

 

Les types de moquette et de sols

De nos jours, le choix de moquettes et des sols est très large. Le prix dépend de différents critères comme l’épaisseur, le format (dalles ou rouleaux), la qualité, la matière et les motifs et/ou les finitions.

Voici les principales matières de moquettes que l’on peut trouver :

  • Moquette laine : C’est la plus chère, elle a un aspect luxueux et dure longtemps. Néanmoins comme toutes les fibres naturelles, elle est particulièrement sensible à la décoloration et à l’humidité.
  • Moquette nylon : Cette laine synthétique résiste à l’usure et aux taches. Elle se révèle donc plus facile à entretenir. Elle est proposée dans une gamme de couleurs très complète et son prix est abordable.
  • Moquette oléfine : ou polypropylène, la plus utilisée et la moins chère. Très résistante, insensible aux taches, elle est recommandée dans des lieux de fort passage.

Ces différences de matière impliquent différents modes de conception. Avec un impact sur le coût d’achat et le coût de pose. Le point sur ces variantes :

  • La moquette tissée : Elle est très proche du tapis et allie qualité et confort. Attention cependant, le prix de pose du solier moquettiste pour ce type de moquette s’avère assez élevé.
  • La moquette touftée ou tuflée : elle offre un excellent rapport qualité/prix. De plus, le prix de pose du solier se révèle bien moins cher. Ce qui explique qu’elle soit omniprésente en décoration d’intérieur.
  •  Les moquettes aiguilletées : ici, le prix de pose solier moquettiste sera très abordable. Cependant, elle est très peu esthétique dans les lieux de fort passage et les escaliers.
  • Les moquettes synthétiques, bas de gamme, sont accessibles à compter de 2 euros le m2, tandis que les moquettes en laine de haute qualité vont jusqu’à 200 euros le m2.

Pour résumer, les moquettes à moins de 20 euros du m2 conviennent très bien sur le cours terme, mais ne durent pas dans le temps. Une moquette de bonne qualité coûte entre 25 et 40 euros le m2.

Vous pourrez aussi opter pour d’autres matériaux, tels que les sols PVC ou les plus robustes linoléum. À moins que vous ne préfériez opter pour un sol en vinyle ou en résine souple.

 

Le coût de pose d’une moquette ou d’un revêtement de sol

Si vous souhaitez solliciter un artisan moquettiste, il faut ajouter le coût de la main d’œuvre au prix d’achat du revêtement de sol. Le mode de pose de revêtements de sols influera sur le tarif horaire du solier moquettiste en 2022.

 

tarif horaire solier moquettiste
Pour calculer précisément le tarif d’intervention d’un solier moquettiste, plusieurs critères sont à prendre en considération parmi lesquels le type de pose et la réalisation de prestations annexes.

 

Les techniques de pose de moquettes et autres sols

Il faut savoir qu’un solier-moquettiste applique des tarifs différents, en fonction du type de pose choisi. Il est donc important d’en savoir un peu plus sur les différentes techniques avant de solliciter un professionnel.

En effet, il existe trois types de pose de moquettes et revêtements de sol, chacune avec des caractéristiques propres.

 

La pose libre

Ce terme désigne une pose sans colle ni fixations.

Elle se révèle la méthode la plus simple à mettre en place concernant les revêtements de sol, puisqu’on se contente de poser la moquette ou autre matériau au sol. On peut éventuellement utiliser quelques bandes adhésives aux extrémités, pour assurer un meilleur maintien. Cette technique est très facile à mettre en place par soi-même.

Dans le cas d’une pose simple, la moquette ou sol souple devra avoir un revers antidérapant. Cette technique est possible dans les petites pièces, car plus la surface est grande plus le revêtement aura tendance à former des plis.

 

La pose en collage plein

C’est la technique de pose la plus souvent utilisée. Son principal avantage est de proposer un bon maintien de la moquette à un tarif tout à fait abordable.

Elle consiste à appliquer de la colle synthétique ou de la résine pour faire adhérer le revêtement au sol. Ce dernier reste donc bien en place, sans former de plis. C’est la technique à privilégier pour les grandes pièces, car elle permet de meilleurs résultats, durables.

De plus, elle convient à la plupart des moquettes en dehors des moquettes haut de gamme, dont le revêtement est endommagé par la colle.

 

La pose par tension

C’est la pose la moins employée, car elle est réservée aux moquettes et revêtements dits « de luxe ».

En effet, on l’utilise uniquement sur des moquettes en laine haut de gamme, car cette pose par tension est la seule qui permet de préserver les revêtements de haute qualité.

Pour réaliser ce type de pose, il faut fixer le revêtement sur des baguettes clouées aux murs. La tension permet ensuite de maintenir le revêtement de sol bien en place, tout en conservant son intégrité.

Pour ce type de pose, il faut utiliser un appareil appelé tendeuse. Faire appel à un solier moquettiste professionnel s’avère donc indispensable.

 

Les travaux annexes

À la pose à proprement parler, il convient souvent d’ajouter le coût d’autres prestations complémentaires réalisées par le solier moquettiste pour mener à bien votre chantier.

Il vous faudra donc ajouter :

  • le prix de dépose des éléments existants s’il s’agit d’un chantier de rénovation
  • le coût de pose d’une sous-couche phonique ou acoustique, voire même thermique
  • la préparation des surfaces (réalisation d’une chape de rattrapage ou d’un ragréage fibré).

Si votre solier-moquettiste exerce aussi le métier de parqueteur, vous devrez par ailleurs prévoir un surcoût pour une prestation de ponçage, par exemple.

 

Tarif horaire moyen d’un solier-moquettiste

On trouve des soliers-moquettistes à tous les tarifs. Leurs prix varient du simple au double, plaçant la fourchette entre 10 et 30 euros.

Cependant, il s’avère plus fréquent de se voir proposer un tarif situé entre 8 et 25 euros par mètre carré pour la pose d’une moquette ou d’un autre revêtement de sol. Pensez à prévoir le coût de la matière première dans votre budget.

 

 

Coût des principales prestations d’un solier-moquettiste en 2022

L’artisan chargé de la pose de moquette et autres sols propose un tarif spécifique à chaque type de pose.

La pose libre est celle qui revient le moins cher, car elle se fait en peu de temps et ne demande pas ou peu d’outils. Elle est facturée environ 8 euros du m2 (hors fourniture).

La pose en collage plein est la pose classique. Il vous faut compter environ 11 euros du m2.

Quant à la pose par tension, elle est obligatoirement faite par un professionnel qui en a les capacités et qui justifie d’une solide expérience. Prévoir alors environ 25 euros du m2 pour la pose seule.

 

Tarif horaire d’un solier-moquettiste en 2022 : taux de TVA

Compris entre 5,5 et 20 %, le taux de TVA ne doit pas être négligé pour bien estimer le montant total des travaux de pose de sol envisagés.

Ce taux s’applique aussi bien au matériel qu’à la pose. Sachez qu’un chantier de rénovation, vous reviendra moins cher puisqu’un artisan moquettiste pourra alors vous facturer un taux réduit de 5,5 à 10 %, si vous logement a plus de deux ans.

 

Tarif horaire d’un solier-moquettiste en 2022 : frais de déplacement

Parmi les frais annexes à inclure, pensez enfin aux frais de déplacement qui peuvent s’ajouter au tarif horaire d’un solier moquettiste en 2022. Prévoyez 30 à 40 euros. Ce montant peut diminuer cependant si l’artisan sollicité intervient dans sa zone géographique de prédilection.